Sites Natura 2000

Sites Natura 2000 : Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestre et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité de leurs espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et préoccupations sociao-économiques. Site privilégié pour la randonnée et la découverte de la nature.

Marais du Curnic – Guissény (site Sites Natura 2000)

Réputée pour la diversité de ses habitats (dunes, prairies humides, tourbières, plages découvertes à marée basse, étang saumâtre), cette mosaïque d’écosystèmes est un important site d’hivernage et de halte migratoire pour les oiseaux. La richesse du lieu provient des activités humaines passées, associées à un contexte géologique particulier. (Idée rando : boucle de Milin ar raden, 10km)

Marais du Curnic – Guissény (site Sites Natura 2000)

6 km de balncs rivages, véritable trésor de coquillages à collectionner, la dune de Kerema et ses plages s’étendent de la baie de Goulven en Côte des Légendes à la baie du Kernic. Vasière, prés salés, marais, étangs et surtout, les vastes dunes aux floraisons remarquables. La richesse de la faune et de la flore témoigne d’un équilibre naturel préservé. (Idée rando : boucle de Saint Goulven, 7km)

Marais de Langazel – Ploudaniel (site Sites Natura 2000)

Site remarquable et étonnant, la tourbière de Langazel, réputée pour être la plus ancienne de Bretagne n’est autre que la source de l’Aber Wrach. Autrefois, lieu d’extraction de tourbe, pour pallier les pénuries de charbon, il est aujourd’hui reconnu d’intérêt prioritaire et recense un patrimoine naturel d’exception. Le sentier de randonnée “La Foulée Verte” de Ploudaniel vous aiguille jusqu’au parcours d’interprétation. (Idée rando: la foulée verte, 7km)

Le Damier de la Succise

damier-succise

damier-succise

C’est un papillon dont la survie est liée aux Succises des prés (Succisa pratensis), fleurs des zones humides, sous les feuilles desquelles il pond ses oeufs, et dont les chenilles se nourrissent. Le principal péril pour ce papillon est la disparition de cette plante et des zones humides dont elle dépend. (Espèces visibles sur les sites de Guissény et de Keremma.)

Source et plus d’info : http://ec.europa.eu/environment/nature/natura2000/index_en.htm

Share This